Concept du F.R.I.S.S.O.N.

Bienvenue à vous, Ô braves explorateurs de l’horreur !
Dans cet article, les règles pour comprendre comment les différents films répertoriés ici sont notés.

Ces derniers sont notés exclusivement sur leurs capacités à vous flanquer une trouille de tous les diables !

Ainsi, un petit acronyme est né, le « F.R.I.S.S.O.N. »,  afin de bien décortiquer chaque film et en montrer l’essence même, pour voir si cela ravi vos envies de chair de poule !

L’acronyme se décompose ainsi :

  • F  pour Frayeur potentielle (en %) -> Cette variable est la somme de toutes les notes suivantes et qui, comme son nom l’indique, indique la trouille potentielle obtenue.
  • R pour Révulsion ( 🤢 ) -> Cette catégorie concerne plus la capacité du à vous dégoûter grâce au sang, au gore, putréfaction et autres indicibles joyeuseries .
  • I pour Inquiétude ( 🙊 ) -> Cette note vise à mesurer la capacité du film à générer du stress.
  • S pour Stupeur ( 😱 ) -> Ici, on vise à déterminer la capacité du film à générer de la surprise.
  • S pour Son ( 🎵 ) -> Cette catégorie concerne la qualité des effets sonores et de la bande-son du film.
  • O pour Oppression ( 😰 ) -> Cette variable sert à mesurer la capacité anxiogène du film. Autrement dit, une fois le film fini et la télévision éteinte, vous avez toujours peur de ce qu’il peut se passer… 
  • N pour Noir ( 👿👾👽🤖🔪…) -> Il s’agit de mesurer, avec cette note, la noirceur du film, son pessimisme, sa capacité à vous rendre triste ou vous affliger.

ON RAPPELLE QUE CHAQUE VARIABLE EST NOTÉE SUR 5 ! Le premier F fait donc la moyenne de chaque note.

Bien évidemment, on recommande d’appréhender les œuvres répertoriées ici-même dans le contexte le plus optimal : de préférence dans une pièce sombre, sans, ou avec peu, de lumière. En ce qui concerne le son, il demeure le choix du spectateur. Les oreillettes, sur certains films, sont particulièrement appréciées pour leurs capacités d’immersion. Mais oser regarder un film, même sans, c’est déjà pas mal ! 😉

Horriblement vôtre,

Thanatos.