La Neuvième Porte (1999)

Ici, le F.R.I.S.S.O.N. du film La Neuvième Porte !

La Neuvième Porte (1999)

 

réalisé par Roman Polanski.
écrit par John Brownjohn, Enrique Urbizu, Roman Polanski, d’après le roman d’Arturo Pérez-Reverte, Club Dumas.
Film Américain, Espagnol et Français.
133 minutes (2h13) – Thriller, Fantastique.

Frayeur potentielle – 17 %
Répulsion – 
Inquiétude – 🙈🙈
Stupeur – 
Son – 🎵
Oppression – 😰
Noir – 👿

(Si vous l’avez manqué : ICI, la page concernant la notation des films !)

Synopsis : Dean Corso est un chercheur de livres rares pour collectionneurs fortunés. Sa réputation lui vaut d’être engagé par un éminent bibliophile, féru de demonologie, Boris Balkan, qui lui demande de traquer les deux derniers exemplaires du legendaire manuel d’invocation satanique, « les Neuf Portes du royaume des ombres ». Corso releve le defi.

Thèmes principaux : Occulte, Ésotérisme, Démons.

👻 L’avis de Petit-Spectre 👻

Ce n’est clairement pas par son potentiel de frayeur que La Neuvième Porte brille. Ce qui l’emporte, c’est son univers pour le moins… « déroutant » et peu usité par le Septième Art. On rentre dans un univers mystique, de sorcellerie, avec un bon zeste de démonologie et une grosse dose de bibliophilie.
Après tout, qui n’a jamais eu l’envie de mettre la main sur un artefact? Ces mêmes artefacts, souvent des livres, sont un thème récurrent dans les mythes et légendes de notre propre réalité, empli d’une puissance inimaginable qui dépasserait l’entendement de nos petites vies humaines si paisibles?

Ainsi, ici, on vous propose de suivre la quête de Dean Corse  concernant un manuel légendaire. Aussi, soyez-en prévenu, l’action pure n’est pas au menu. Ce qui n’empêche de se passionner pour la quête du personnage et cela au travers d’une bande-son très sympathique, formant une ambiance particulièrement prenante, tout en passant par divers décors très bien choisis. Pour la fin, aucune spoliation, mais chacun peut y voir ce qu’il veut, une « porte » ouverte finalement… 😉

Le seul défaut que je pourrais y trouver, c’est qu’il s’agit d’un film que l’on trouve nécessairement trop court, qui mériterait un univers plus étendu mais, évidemment, se traduit ici ma passion pour l’ésotérisme. Le jeu des personnages est bien, un Johnny Depp dans un rôle d’intellectuel fripouille, on ne s’en lasse pas !

Pour les plus peureux, c’est bonne oeuvre pour s’initier aux plaisirs ésotériques !
Pour les courageux, pour se détendre, c’est toujours agréable une ambiance mystérieuse!
Pour les experts de l’horreur, en quête de frissons purs? Passez votre chemin !

 

Un commentaire sur “La Neuvième Porte (1999)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s