The Recall (2017)

Ici, le F.R.I.S.S.O.N. du film The Recall !

The Recall (2017)


réalisé par Mauro Borrelli.
écrit par Reggie Keyohara III et Sam Acton King.
Film Américain.
90 minutes (1h30) – SF, Horreur.

Frayeur potentielle – 15 %
Révulsion – 🤢
Inquiétude – 🙈🙈
Stupeur – ∅
Son – 🎵
Oppression – ∅
Noir – 👽

(Si vous l’avez manqué : ICI, la page concernant la notation des films !)

Synopsis : Cinq amis qui passent leurs vacances dans une cabane reculée du reste du monde et située près d’un lac. Tandis qu’ils passent du bon temps, ces vacanciers sont loin de se douter que la Terre est envahie par des extraterrestres qui procèdent à des enlèvements massifs d’êtres humains.

Thèmes principaux : Invasion, Abduction, Survie.

🛸 L’avis de la Soucoupe Masquée 🛸

« Seuls les amoureux du cinéma n’aimeront pas ce film ». Voilà ce que l’on pourrait dire de The Recall de Mauro Borrelli. Le film en lui-même n’est pas mauvais et, malgré son petit budget (que l’on ressent seulement quelque fois tout au long du film) il possède un scénario relativement convaincant et doté d’une certaine originalité, d’où le film tire sa force. Malheureusement, le tout est tiré lègerement par le bas par d’autres points.

Premièrement, le jeu des acteurs, des teenagers (encore!) qui vont dans les bois pour une petite retraite entre amis, sur fond de vacances, détente et autres histoires de cœur. Il s’agit encore d’une groupe d’ados aux réactions irrationnelles et pas nécessairement logique ou même intelligentes (« Une cabane dans les bois? Avec des fourrures fraîches attachées à la devanture? Avec un feu à peine éteint devant? Ma foi, elle a l’air abandonnée, rentrons dedans! » et j’en passe…). A l’instar de Signes, on aurait préféré une autre catégorie de personnes représentatives de l’Amérique (ou pas nécessairement !) qui réagissent avec hostilité face à « l’invasion » montrée comme une mauvaise chose, mais seulement d’un point de vue humain car leurs seuls moyens de réfléchir sont ce qu’on leur donne à travers la télévision. Vous me direz, cela s’accorde bien avec des teenagers, mais cela en fait encore une énième version. Ce que je trouve le plus risible, c’est l’incohérence du personnage de Wesley Snipes, qui vient tuer l’ambiance avec sa quasi-bonne humeur et sa connaissance des extra-terrestres. A travers ce personnage, le film se détend de trop, donnant certes un aspect plus action et aventure, et c’est là le plus gros point faible.

The Recall semble vouloir plaire à tout le monde. Le réalisateur place des effets propres aux genre de l’aventure, survival, horreur-épouvante, science-fiction et du thriller. Le film semble piocher dans un peu tout ce que bon lui semble sans pour autant briller dans un aspect ou dans un autre alors que le contexte général du film (invasion / enlèvements extra-terrestres et expériences sur humains) dirige ce film tout droit vers le genre horreur-épouvante, avec pour fond, seulement pour fond, de la science-fiction.

Somme toute, le scénario est bien expliqué et plutôt intéressant, d’autant plus lorsque l’on en fait une analyse approfondie. Ainsi, il s’agit, avec cette oeuvre, de passer un bon moment plutôt que de rechercher des frissons.

Pour les plus peureux, vous devriez y arriver sans problème, sauf peur particulière des petits hommes verts !
Pour les courageux, c’est surtout intéressant pour les implications du film !
Pour les experts, la même chose qu’au dessus, histoire de se détendre !

 

Un commentaire sur “The Recall (2017)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s